Entretien avec Anna Julie (Maison Anna Julié)

Nicolas

Nous avons rencontré Anna Julié pour qu’elle nous raconte un peu son parcours, ses ambitions et surtout qu’elle puisse nous parler de son métier.
Présente à E.COL.E depuis les débuts, entretien avec cette chef d’entreprise passionnante :

Photo : Franz Chavaroche – Nice Matin – fchavaroche@nicematin.fr

Salut Anna, qui es-tu ? Tu as quel âge et t’habites où 

Alors je m’appelle Anna, j’ai 36 ans, et je suis modéliste de formation haute couture et arts du costume. Depuis 2018, j’ai mon atelier de robes de mariée.

Parle nous un peu de ta société, qu’est-ce que tu fais exactement ?

Je fais des robes sur mesure qui peuvent être de mariage ou pour une autre grande occasion, j’ai ma collection de robes de mariée que je vends aussi en ligne, à l’atelier ou dans des boutiques telles que Ma bohême à Valbonne et Skola à Polygone.

Et ton parcours ? Raconte nous ce que tu as fait avant d’arriver à E.COLE. 

Cela fait dix ans que je travaille notamment dans le prêt-à-porter de luxe, une expérience de plusieurs années dans les ateliers parisiens et depuis 5 ans j’habite dans le sud de la France où j’ai été modéliste de la ligne femme notamment chez Façonnable. Depuis maintenant une bonne année j’ai lancé ma marque Maison Anna Julié.

Pourquoi tu t’es spécialisée dans les robes de mariées ?

En fait j’ai une main plutôt « floue »: tout ce qui est matière légère. C’est vraiment mon truc. J’ai commencé notamment à faire les robes du soir chez St Laurent, j’aime les textures légères et raffinées.

Quels sont tes projets futurs ?

J’ai fait plusieurs shootings et maintenant j’ai des partenariats : le Jardin de Secret, fleuriste situé à Cagnes sur Mer, partenariat aussi avec La Bucheronne Aux Talons Hauts, entreprise locale qui fait de la décoration avec du bois de récupération de la région par exemple.
Et je travaille aussi avec Nawell Larbi qui est coach en image et créatrice d’évènements sportifs.
Avec mon petit réseau de professionnels autour de moi, on fait des choses assez incroyables, et les shootings maintenant sont de qualité.

Donc ton projet c’est de multiplier les collaborations pour développer ta marque.

Tout à fait, l’objectif étant de toucher un maximum de monde avec des influenceuses qui ne correspondent pas forcément à l’image de la marque: fille tatouée et percée pour me sortir de mon côté fifille:)

Toujours avec une approche de créatrice.

Comment ça se passe la collaboration au sein d’E.COL.E ?

C’est très interessant d’être ici, c’est très stimulant.
On rencontre des supers porteurs de projets et même si si ils ont un domaine très différent du mien, je peux beaucoup partager, échanger: on s’aide tous.
C’est déjà pas facile de lancer son propre business, donc quand on est ensemble c’est beaucoup plus agréable.
J’ai la chance d’avoir des personnes qui m’entourent qui sont très compétentes, qui m’aident.
C’est un échange avec un esprit sain et ça il faut qu’on le protège.

T’as des passions, des hobbies ?

J’adore la cuisine et la déco, je sens que j’ai une facilité avec ces domaines car c’est en lien avec mon métier qui est très manuel.

On te souhaite quoi pour cette année ?

Un chiffre d’affaire qui double 🙂

C’est noté :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *